21 Mar 2010

EP 4 : La belle de Maillot

No Comments Culture, L D A

Chorégraphie : Jean-Christophe Maillot ;

Scénographie : Ernest Pignon-Ernest ;

Costumes : Philippe Guillotel ;

Lumières : Dominique Drillot.

Orchestre National d’île de France.

Pour plus consulter les liens :

la-belle-decoupage
la-belle-extraits-de-presse
la-belle-grand-theatre-geneve-1
la-belle-lapeniche-bien-belle-belle

Création le 27 décembre 2001 au Grimaldi Forum avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Nicolas Brochot

La production de Jean-Christophe Maillot, La Belle, a obtenu le Nijinsky de la meilleure production chorégraphique 2001 dans le cadre du Monaco Dance Forum en décembre 2002, ainsi que le Prix Danza & Danza du meilleur spectacle 2002 décerné par la critique italienne.

Critique :

A force de ne retenir que la vision édulcorée de la Belle au bois dormant, celle de Walt Disney elle-même largement nourrie du ballet de Petipa, le caractère puissamment charnel du conte de Perrault a été en grande partie estompé. Car, il n’est question que de chair dans cette histoire de jeune fille, ce dont l’auteur ne fait pas mystère. Il suffit de lire la morale de l’histoire (ci-dessus) pour s’en convaincre. Mais l’inconscient culturel collectif a totalement occulté cet aspect. Il a fait de même pour tout ce qui relève de la dimension familiale complexe jusqu’au névrotique du conte originel. C’est à travers ces deux prismes, non déformants puisque à la genèse de l’histoire, qu’il faut voir la relecture que Jean-Christophe Maillot fait de la partition de Tchaïkovski et du Ballet.
Philippe Verrièle

Moralité

Attendre quelques temps pour avoir un époux

Riche, bien fait et doux,

La chose est assez naturelle ;

Mais attendre cent ans, et toujours en dormant,

On ne trouve plus de femelles

Qui dormît si tranquillement.

La fable semble encore vouloir nous faire entendre

Que souvent de l’hymen les agréables nœuds,

Pour être différés, n’en sont pas moins heureux,

Et qu’on ne perd rien pour attendre.

Mais le sexe avec tant d’ardeur

Aspire à la foi conjugale,

Que je n’ai pas la force ni le cœur

De lui prêcher cette morale.

Extrait du conte » La Belle au bois dormant « de Charles Perrault

Tags: , , , , , , , , ,
written by
The author didn‘t add any Information to his profile yet.
Related Posts
No Responses to “EP 4 : La belle de Maillot”

Leave a Reply